Concertation sur le projet de tramway Paris / Orly ville

Le STIF a ouvert jusqu’au 30 novembre la concertation sur le projet de tramway entre Paris et Orly-ville. Ce projet reprend en partie le tracé de l’actuelle ligne de bus RATP 183, l’une des lignes de bus les plus fréquentées hors Paris.
Celle-ci est partiellement en site propre mais, malgré les bus articulés, elle est en surcharge chronique.
En dessous de la vue aérienne du tracé, vous trouverez l’avis de l’AUT.

Pertinence du projet

La saturation de la ligne 183 amène naturellement à proposer de le transformer en tramway pour offrir un mode de transport plus capacitaire, plus régulier et non polluant. On peut noter que c’est en fait un retour puisque le tramway 83 (Châtelet / Choisy-le-Roi) existait sur cet axe au début du XX° siècle, puis un trolleybus l’a remplacé, puis enfin un bus.

Desserte de la zone aéroportuaire

La possibilité d’une extension du TPO vers la zone aéroportuaire doit être préservée même si à ce stade le trafic est jugé faible. Sans attendre, l’AUT souhaite la réalisation rapide du TCSP Senia / Orly qui permettra un accès à la zone aéroportuaire depuis le bus 183 (puis le TPO) via une correspondance à Rouget de Lisle.

Prolongement vers Place d’Italie

L’AUT demande qu’on étudie la possibilité de prolonger ce tramway vers la place d’Italie. En effet, la porte de Choisy n’offre que des correspondances limitées avec une rame sur deux de la ligne 7 du métro et la ligne T3a. Or ces 2 lignes sont déjà proches de la saturation. Le prolongement à Place d’Italie, offrirait des correspondances plus attractives (M5, M6, nombreux bus). Le croisement des lignes T3 et TPO ne nous semble pas insurmontable.
L’AUT estime que le court tronçon supplémentaire (1200 m) de la Porte de Choisy à la Place d’Italie peut être un puissant outil pour lutter contre la fracture sociale et spatiale Paris/Banlieue en rétablissant la continuité urbaine rompue lors de l’abandon du tramway 83, il y a près de 80 ans. Ce tronçon offrirait aux usagers des communes de banlieue un maillage efficace avec le réseau des transports parisiens, métro et bus.

Implantation du terminus parisien

Quelle que soit l’hypothèse retenue, l’AUT privilégie les dispositions offrant les correspondances les plus courtes, et si possible quai à quai à Porte de Choisy avec le T3a.

Utilisation comme tram-fret

Il est nécessaire d’étudier quels aménagements complémentaires seraient nécessaire pour permettre l’utilisation de cette ligne comme tram-fret, notamment via une connexion avec les lignes T7 et T3.

Planning

Les retours d’expériences des nombreux chantiers de tramways pourraient faire espérer une optimisation du planning permettant une réalisation avant 2020, d’autant que les emprises pour le tramway sont déjà en grande partie libérées. Par exemple, le tramway de Dijon a été construit en 24 mois seulement.

L’AUT rappelle que le site propre de la RD5 a été initié en 1977. Elle se réjouit que celui-ci soit en cours d’extension au nord d’Ivry mais demande que la section au sud de Vitry et en limite de Thiais et Choisy soit rapidement aménagée, comme cela avait été prévu par une concertation en 2005, en étant compatible avec le futur TPO.

- Vous pouvez donnez votre avis dans les réunions publiques ou sur le site du projet

jeudi 8 novembre 2012

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.