"D maintenant" : un nouveau plan d’actions pour le RER D

Dans le cadre du projet de Schéma directeur de la ligne D qui devrait être adopté par le STIF fin 2008, plusieurs mesures sont prévues pour rénover, fiabiliser et sécuriser la ligne, parmi lesquelles :

- la rénovation des trains à 2 niveaux, l’installation de 30 escaliers mécaniques neufs, la rénovation de 14 gares,
- la réduction du nombre de trains de 12 à 8 aux heures de pointe dans le tunnel Châtelet - Gare du Nord, qui interviendra fin 2008,
- une régulation des flux de voyageurs sur les quais à Paris-Nord et Paris-Lyon,
- des travaux d’infrastructure aux "points noirs", en particulier Villeneuve-Saint-Georges et Corbeil-Essonnes,
- l’achèvement du clôturage de la ligne,
- une modernisation de l’affichage en gare et sur les quais (93 écrans plats nouvelle génération installés dans 30 gares d’ici septembre 2008),
- une présence de personnel jusqu’au dernier train dans les gares les plus fréquentés et un accompagnement des derniers trains,
- l’équipement de la ligne en vidéo-protection.

En complément à ce programme, la SNCF vient de s’engager à investir 100 millions d’euros d’ici la fin 2009 dans un plan d’actons "D Maintenant" comportant notamment :

- la généralisation de la signalisation et de l’annonce des trains courts, afin d’aider les voyageurs à se positionner sur les quais,
- l’installation de 1200 écrans plats de nouvelle génération dans 38 gares, un renforcement de la signalétique dans 11 gares, la généralisation progressive de l’annonce vocale des arrêts dans les trains rénovés, la rénovation des systèmes de sonorisation sur les quais et en gare,
- des équipements dans les gares pour personnes à mobilité réduite, malentendants ou déficients visuels,
- d’un manière générale, un confort amélioré dans un certain nombre de gares, en jouant sur de nombreux facteurs : éclairage, revêtements, abris de quais, sièges, toilettes, propreté, ...parfums d’ambiance (naturels !),
- l’aménagement d’abris vélos,
- le développement des échanges d’informations avec les exploitants des bus en correspondance, et la généralisation à toute la ligne du programme "correspondance garantie",
- la création d’un PC pour commander et gérer des bus de substitution en cas d’interruption de trafic,
- une nouvelle politique de maintenance et d’approvisionnement destinée à renforcer la fiabilité,
- la création d’un numéro d’appel d’urgence pour les voyageurs, et diverses mesures contre le vandalisme et la malveillance.

Voir aussi : Comité de ligne RER D (29 juin 2009)

jeudi 12 juin 2008

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.