Extension du T3 : cahier d’acteur

Pour l’AUT Île-de-France, comme pour la Fédération Nationale des Associations d’Usagers
des Transports dont elle est membre, chaque mode a un créneau qui lui est propre :
train et RER sont adaptés au transport régional, mais ne conviennent pas aux courtes
distances ; le métro est performant dans une grande ville, mais il ne peut desservir tous
les quartiers ; le bus assure une desserte fi ne, mais sa vitesse et sa capacité sont limitées.

Il y a vingt ans, on aurait conclu en disant : « il reste la marche ». Depuis, deux modes
urbains « d’avenir » ont été redécouverts : le vélo et le tramway, qui se révèlent
des outils essentiels complétant la panoplie des solutions de rechange au véhicule
motorisé individuel.

En 1995, l’AUT publiait une brochure intitulée « Demain, le tramway en Île-de-France »,
dans laquelle elle dressait une carte des axes franciliens sur lesquels elle proposait de
l’implanter : les boulevards des Maréchaux y fi guraient. L’AUT a en conséquence soutenu
le projet TMS devenu T3 et est aujourd’hui favorable au principe de son prolongement,
sur un tracé qui intéresse autant les communes limitrophes que la capitale. (...)

Voir : Cahier d’acteur AUT

lundi 15 mai 2006

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.