Le financement


En 2004 (dernière statistique STIF connue), les dépenses globales pour les transports collectifs en Ile-de-France se sont élevées à 7,22 milliards d’euros, à raison de 84% pour le fonctionnement et 16% pour les investissements (source : STIF, TC 2005).

Les parts respectives de financement sont les suivantes

Part des voyageurs : 25,2 %. Elle correspond au prix qu’ils acquittent pour leur titre de transport, diminué de la moitié de la carte orange des salariés remboursée par leur employeur.

Part des employeurs : 43,7 %. Elle correspond au Versement Transport auquel s’ajoute le paiement de la moitié de la carte orange des salariés.

Part de l’’État : 9,0 %, à travers le Contrat de Plan Etat-Région (2000-2006).

Part de la Région : 7,0 %, à travers les postes suivants :
- contrat de Plan État-Région,
- investissements hors Contrat de Plan (qualité de service, sécurité, achat ou rénovation de matériel roulant, aménagements sur voirie,...),
- contribution aux dépenses du STIF en tant qu’administrateur,
- subventions au titre du transport scolaire, des personnes âgées, des chèques mobilité et services communaux.

Part des Départements : 8,3 %, travers les postes suivants :
- contrat de Plan (pour une petite part),
- investissements hors Contrat de Plan, en complément de la Région,
- contribution aux dépenses du STIF en tant qu’administrateur,
- subventions, en complément de la Région.

Autres ressources : 6,8 %. Elles proviennent de la moitié du produit des amendes perçue par le STIF, de subventions communales, de recettes publicitaires et immobilières des transporteurs.

samedi 31 décembre 2005

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.