Le prolongement du T1 dans les Hauts-de-Seine enfin inauguré : un événement attendu depuis 1999 !

C’est fait, le prolongement du T1 de Saint Denis à Asnières-Gennevilliers les Courtilles est enfin en service, 13 après la concertation qui présentait le projet au public.

L’inauguration ce jeudi 15 novembre a eu lieu en présence notamment du PDG de la RATP et des présidents des conseils généraux 92 et 93.

Désormais ces 10 stations pour près de 5 km supplémentaires donnent notamment des correspondances supplémentaires avec le RER C et la branche Asnières-Gennevilliers de la ligne 13.

L’inauguration a été marquée par la présence d’enfants des environs qui ont participé à un concours de dessins sur le thème du tramway.

Un début difficile

Il y a d’abord eu un accident avec un poids lourd la veille juste au début du prolongement à Saint Denis qui a endommagé un poteau support de la ligne aérienne de contact. Les équipes de la RATP ont travaillé la nuit pour faire une réparation provisoire qui impose une limitation à 10 km/h.

Il y a aussi une grève, notamment à l’initiative de la CGT RATP, qui dénonce déjà le fonctionnement du prolongement. Résultat un tram sur 2 pour l’ouverture...
Les syndicats critiquent notamment les temps de parcours trop ambitieux qu’a prévu la RATP. Pourtant il n’est prévu qu’une vitesse commerciale de 15 km/h en heure de pointe, ce qui est assez faible. Il est vrai qu’il y a des passages en site banalisé (tram + voiture) à deux endroits et que les priorités aux feu n’ont pas l’air très efficaces pour le moment. De plus du stationnement anarchique et des comportements inadaptés aux carrefours sont observés. L’AUT souhaite la mise en place d’équipes de police renforcées pour faire respecter les nouvelles règles de circulation et de stationnement avec le tramway.

Des lignes de bus restructurées

Lundi 19 novembre, en même temps que la mise en service du prolongement du T2, de nombreuses lignes de bus seront modifiées. Un dépliant à été distribué localement pour certains riverains mais peu d’information est disponible aux arrêts et dans les bus des lignes concernés... Certains vont avoir des surprises.

Une surcharge probable
Une fois en régime nominal, on peut craindre surtout une surcharge du T1 dans sa partie nouvelle, comme il en existe déjà sur la ligne historique. La RATP indique un taux de charge théorique de 87% en heure de pointe, ce qui en pratique correspond à des trams déjà bien remplis...
Il faudrait passer en dessous de 5 minutes de fréquence, mais pour cela l’achat de nouveaux trams est nécessaire et/ou des gains en vitesse, par exemple aux carrefours, notamment à Saint-Denis ou le T1 n’a toujours pas la priorité aux feux à certains endroits !

- Des précisions sur le T1 et les bus sur le site de la RATP

jeudi 15 novembre 2012

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.