Maréchaux et Petite ceinture : les opposer n’a aucun sens

Le projet de tramway devant desservir d’ici trois ans les boulevards des Maréchaux dans le sud de Paris est en ce moment soumis à l’enquête publique. Une partie des opposants à ce tramway se réclament d’un contre-projet consistant à réutiliser la Petite Ceinture ferroviaire, aujourd’hui désaffectée, qui passe non loin de là.

Cette argumentation n’a pas de sens : il s’agit là de dessertes complémentaires, et non pas concurrentes. Il est aussi surréaliste de les opposer que d’opposer RER A et ligne 1 du métro entre Vincennes et La Défense, ou bus 62 et Petite Ceinture, ou Petite Ceinture et Grand Tram en banlieue...

Se substituant au bus PC1, un tramway sur les Maréchaux apporterait aux populations du sud de Paris et de la banlieue proche un plus décisif en termes de capacité, d’accessibilité, de confort et de régularité. La réutilisation de la Petite Ceinture ferroviaire serait quant à elle d’un très grand profit pour la desserte régionale de voyageurs et pour le fret.

Prétendre par ailleurs que le tramway des Maréchaux constitue un frein à la réutilisation de la Petite Ceinture, c’est refuser de voir la réalité en face : cette dernière connaît depuis des décennies des problèmes intrinsèques qui sont gigantesques, et ce n’est pas en poussant des cris de colère contre tout projet qui se pointe à proximité et qui, lui, est bien dans sa peau, qu’elle les résoudra.
(...)

Word - 46.5 ko
Contribution de l’AUT

mardi 25 février 2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.