RER B : la desserte d’été insuffisante !

A l’initiative du STIF, certaines lignes ont désormais les mêmes horaires toute l’année, sans allègement l’été, comme le réseau Paris Est (ligne P) ou Paris Sud-Est (ligne R). Ce n’est pas le cas sur les RER, notamment sur le RER B où plusieurs problèmes ont été relevé, créant surcharges et temps d’attente excessifs :

- La période allégée commence tout début juillet alors que peu de gens sont en vacances, soit 2 semaines plus tôt que sur les autres lignes gérées par la SNCF seule.

- dans la grille horaires d’été, la période de pointe du soir se termine vers 18h30 environ dans les 2 sens alors qu’elle va jusqu’à 19h30 dans la grille horaires "d’hiver". D’où des trains surchargés car il y a encore beaucoup de monde a cette période.

- Enfin des trains courts circulent plus tôt l’été, dès 20h15 pour certaines missions, alors que dans la grille horaires "d’hiver" les trains courts commencent vers 21h.

L’AUT avait déja alerté sur ces problèmes en 2007. La situation n’ayant pas évolué, voire même empirée vu l’accroissement de la fréquentation, nous allons saisir a nouveau le STIF, la RATP et la SNCF de cette situation anormale.

On sait qu’une nouvelle grille horaires est prévue à l’été 2013, après achèvement des travaux en cours dans la partie Nord, mais il n’est pas possible d’attendre cette échéance pour améliorer la situation.

N’hésitez pas a témoigner en laissant un commentaire ci-dessous.

mercredi 28 juillet 2010, par Marc Pélissier

Messages

  • Bonjour,

    Je suis tout à fait d’accord, d’autant plus que :
    1. la ligne RER B dessert 2 aéroports !! Elle est donc stratégique et prioritaire pour des raisons économiques.
    Nous ne sommes plus dans les années 70, 80. Paris prétend être la capitale la plus visitée du monde !!! mais.....
    2. le transport des touristes de Roissy ou d’Orly est INSUFFISANT tant sur le plan fréquence, propreté, présence et assistance humaine ( les pic-pockets opérant sur les touristes entre Roissy et la Gare du Nord qui sont une conséquence de manque de présence humaine constante )
    partie Sud - Massy Palaiseau, Orsay, St Rémy - la population active a aussi bcp augmenté -
    3. les habitants permanents travaillent majoritairement à Paris et même dans la partie Nord du RER B. La tradition et la culture des congés ont bcp changé depuis longtemps. Les congés sont plus courts et juillet et août, à part les écoliers et étudiants, les actifs continuent de prendre les transports collectifs. Nous ne voulons plus être serrés comme des sardines !!
    Nous voulons avoir seulement le même confort que les lignes 1, 2. plus de ponctualité aussi. Retards ou suppressions des missions sont , hélas, fréquents.
    4. à Londres, à Boston, à Berlin les agents veillent et aident les touristes étrangers, à Paris les agents sont souvent invisibles comme dans le Métro : Victor Hugo - A Châtelet - les - Halles, aux guichets les agents craquent - une nouvelle organisation est nécessaire - c’est une urgence aussi !!

    Les 3 horaires entre le début du juillet et septembre sont difficilement digérés par la plupart des usagers occasionnels ou abonnés. Depuis plusieurs années nous le signalons. Sans effet jusqu’à présent.
    Au lieu de dépenser des fortunes pour

    Cordialement,
    Eva Sheldrick
    1. Vice - présidente du Comité des usagers du RER B dans la Vallée de Chevreuse
    je prends tous les jours RER B de Courcelle sur Yvette à Châtelet les Halles, ensuite RER B à Ch.de Gaulle et ligne 2 à Victor Hugo -
    2. professionnellement : professeur de français langue étrangère pour adultes, responsable des stages pratiques avec les universités à l’Ecole France Langue ( 14, rue L. de Vinci 75116 Paris). Contact quotidien avec bcp de nationalités qui jugent !!

  • bonjour,
    j’utilise quotidiennement la ligne B du RER, partie nord, direction mitry-claye. les travaux actuels
    épuisent les usagers car non seulement il faut attendre longtemps pour avoir un train (1 tout les 30 min. en heures de pointe) mais de plus, il est saturé et vraiment la SNCF se moque des usagers de cette ligne. J’ai réclamé maintes fois un dédommagement, vu que le service n’est pas assuré à 100 % (souvent car lorsque se sont les travaux qui empêchent une circulation normale aprés nous avons les grêves répétées dans l’année, qui paralysent le trafic). La direction de la SNCF ferme les yeux sur la réalité des problèmes et les usagers paient plein tarif pour un trafic réduit. Nous sommes en 2010 mais dans les faits, c’est plutôt le moyen-âge...

  • C’est tout le service d’été de toutes les lignes de RER qu’il faut revoir et pas seulement celle de la ligne B.

    Pour prendre les lignes D (branche Combs) et A tous les jours, les mêmes remarques s’appliquent

  • Le problème est similaire sur la ligne A où dans ma station de Lognes la fréquence passe de 12 à 5 trains/heure, soit une baisse de 58% ! inutile de dire qu’on est alors dans le transport de bétail et non dans celui de voyageurs.

  • Et c’est reparti en 2011. Aucune amélioration par rapport à l’année dernière

  • J’utilise le RER B entre ROBINSON et CHATELET.

    Pendant la période "normale", nous disposons de 5 départs par heure qui tombe à 3 sur 5 en été.

    Les rames sont surchargées et en plus sont toujours en retard (5 à 10 minutes)

    J’en ai vraiment ras le bol, la RATP se fout de nous.

    La ligne B est la pire de toutes les lignes du RER noyautée comme elle est par un syndicat qui appelle à la grève pour un oui ou un non.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.