Blocages du RER B puis de la gare du Nord : une situation inacceptable

Mardi 6 décembre, l’arrachage d’une caténaire au niveau d’Aulnay sous-Bois a bloqué des dizaines de milliers de voyageurs du RER B. La réparation n’a pu être finie que le lendemain midi mais un autre incident électrique a paralysé tout le trafic de la gare du Nord pendant plus de 3 heures. Pour couronner le tout, un 3ème incident électrique a fortement perturbé la ligne H jeudi.

Cette situation est inacceptable, d’autant plus qu’elle s’est produite un jour de pic de pollution avec mise en place de la circulation alternée sur Paris et les communes voisines...

Alors que le fonctionnement du RER B s’était un peu amélioré de 2013 à 2015, ces 2 journées catastrophiques accentuent la nouvelle dégradation ressentie en 2016. Les travaux menés de 2010 à 2013 dans le cadre du plan "B Nord +" (250 M€) n’ont traité qu’une petite partie des besoins. En particulier, les caténaires de la partie Nord, qui datent des années 1960, n’ont pas été remis à neuf. Leur régénération est prévue à partir de l’été 2018... Au-delà de la vétusté, nous attendons des explications claires de la SNCF car une telle série de problèmes ne peut pas être "la faute a pas de chance".

Nous avons été amenés à réagir dans plusieurs médias : RTL, BFM, France Inter, Sud radio et via l’AFP

Mise à jour au 17 décembre :
La SNCF a publié son rapport sur ces pannes électriques
On prend acte que les 3 incidents sont indépendants, ce qui n’est pas plus rassurant... Il y a urgence à améliorer la surveillance des installation électriques, remplacer ce qui est trop vieux et limiter les impacts des incidents, en particulier en modifiant le découpage des sections électriques sur le faisceau de voies de la gare du Nord.

dimanche 11 décembre 2016

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.