Le mode qui monte : Vélib’

Le nombre de bicyclettes en circulation dans les rues de la capitale avait déjà quasiment doublé entre 2001 et 2007. Avec l’opération VÉLIB’ de vélos en libre service démarrée le 15 juillet 2007, le vélo devient dans Paris un mode de déplacement, sinon encore majeur, du moins ayant... pignons sur rue.

Le principe est simple : un parc de vélos est mis à disposition dans tous les quartiers. Pour l’utiliser, on s’abonne pour un an (29€), 7 jours (5€) ou un jour (1€), ce qui donne droit pendant cette période à un nombre illimité de trajets gratuits la première demi-heure (ensuite, ça augmente à chaque demi-heure supplémentaire : le système est destiné aux trajets courts). Il suffit, pour chaque emprunt ou restitution, de se rendre à une station VÉLIB’ muni de sa carte d’abonnement. Les démarches d’identification, de retrait et de restitution du vélo ne prennent que quelques secondes.

En février 2008, il y avait 1200 stations et 15000 vélos en circulation dans Paris, effectuant entre 40000 et 80000 déplacements par jour selon les mois. Il y a une station tous les 300 mètres environ, avec un service disponible 24h/24 et 7j/7. Les abords des pôles de transports en commun sont pourvus d’un nombre de stations plus important.

Début 2008, une dizaine de villes en France offraient des vélos en libre service. Elles font appel à trois prestataires : JC Decaux (Paris, Lyon,...), Clear Channel (Rennes, Dijon,...), Effia (Orléans). L’opération est financée totalement (cas de Paris) ou partiellement par le mobilier urbain publicitaire.

- Pour tout savoir : www.velib.paris.fr

samedi 1er mars 2008

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.