PLU de Paris : maintenir les infrastructures ferroviaires

Contribution à l’enquête publique sur le PLU de Paris

Lutte contre le dérèglement climatique, préservation de la qualité de l’air, de la santé publique, du cadre de vie… S’attaquer à la place excessive prise par les voitures et les camions en ville, à Paris comme ailleurs, est une nécessité. La municipalité actuelle l’a bien compris et mène une politique ambitieuse de développement des transports alternatifs, qu’il convient d’amplifier. Le Plan de Déplacements Urbains de l’Ile-de-France prévoit notamment pour le transport des marchandises un report modal vers le fer et la voie d’eau, et on ne peut que s’en féliciter. Mais dans le même temps, le projet de Plan local d’urbanisme de Paris soumis à enquête publique contredit cette orientation en s’attaquant à des infrastructures de transport ferroviaire. Nous ne pouvons l’accepter !

Maintenir et réutiliser la Petite ceinture ferroviaire

Bien que sans trafic régulier depuis 1993, la Petite ceinture ferroviaire fait toujours partie du réseau ferré national. Cette infrastructure de 23 kilomètres fait le tour presque complet de Paris, du Boulevard Victor (15ème) à la porte de Clichy (17ème). Son important potentiel fret et voyageurs a été mis en évidence par de nombreuses études. Or, l’article UGSU 3.4 du projet de PLU indique que "sur l’emprise de la Petite ceinture ferroviaire, un espace doit être préservé, sauf impossibilité technique, pour réaliser une promenade aisée, confortable et continue pour les piétons et les vélos dans un cadre paysager".

(...)

Word - 55.5 ko
Préserver l’avenir !

lundi 4 juillet 2005

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.