Bus 91 bloqué par les taxis près de Gare-de­‐Lyon : une solution est possible

La ligne de bus RATP 91 est un bus théoriquement à haute priorité qui dessert trois gares SNCF grandes lignes et quatre lignes RER. Il se retrouve souvent bloqué boulevard Diderot, après son franchissement du pont d’Austerlitz en direction Gare de Lyon / Bastille. Son couloir réservé est occupé par une longue file de taxis attendant de pouvoir avancer vers le parvis de la gare.

Cette situation - souvent aggravée par des altercations entre conducteur du bus et chauffeurs – est devenue intolérable. Les bus ont pris l’habitude de détourner leur trajet pour éviter le boulevard Diderot . Ce palliatif est lui-même peu satisfaisant, les bus se trouvant souvent bloqués dans la rue de Bercy - qui est étroite - par une circulation dense et d’autres taxis stationnés.

L’AUT Ile de France a donc remis à la RATP trois propositions d’aménagement de la ligne 91 pour améliorer la circulation.

Scénario 1 : révision complète des conditions de circulation boulevard Diderot
-  interdiction de stationnement des taxis, aménagement pour eux d’une grande station dans la rue de Chalon, très peu occupée aujourd’hui, avec accès depuis la rue Van Gogh par le tunnel Est ; une autre station pourrait être aménagée place Henri Fresnay, en contrebas du hall 2,
-  double couloir central ou latéral pour le bus, comme sur son trajet dans le 14° et le 13°.

Scénario 2 : ne plus desservir Bastille et prendre comme terminus la gare de Bercy
De nombreux services du 91 s’arrêtent aujourd’hui à la gare de Lyon. Dans cette solution, les bus emprunteraient le quai d’Austerlitz, le pont Charles de Gaulle et la rue Van Gogh, et prendraient ensuite à droite la rue de Bercy depuis la rue Van Gogh . Le 91 desservirait ainsi quatre gares SNCF et une gare RER. Par ailleurs, trois autres lignes de bus joignent la Bastille à la gare de Lyon.

Scénario 3 : emprunter le tunnel Est de la rue Van Gogh
Toujours avec le choix de ne plus desservir Bastille, les bus emprunteraient également le quai d’Austerlitz et le pont Charles de Gaulle, puis le tunnel Est de la rue Van Gogh pour aboutir à un terminus rue de Chalon . Une rampe existante permet la liaison pédestre entre cette rue et le parvis. L’économie réalisée serait mise à profit par une plus grande fréquence et une plus grande fiabilité des liaisons entre les deux gares terminus de Montparnasse et de Lyon.

L’AUT sera reçue prochainement par Raphaël René-Bazin, directeur de l’agence de développement RATP sur Paris, ainsi que Christophe Najdovski, maire-adjoint responsable des transports.

D’une manière générale, la lutte contre la pollution passe par des transports collectifs de surface fiables et efficaces, ce qui implique une priorité absolue sur les autres circulations : nous demandons à la Ville de Paris de mettre en place de toute urgence les mesures qui s’imposent en conséquence.

PNG - 685.4 ko

mercredi 25 mars 2015

Messages

  • Les propositions avancées , pour les deux dernières, impliquent d’autres objectifs que la simple fluidité sur le boulevard Diderot.
    D’autres services sont concernés par les difficultés relevées :61 ,liaisons Air France. On notera que le 57 en direction de la gare de Lyon ,est dévié par la rue Van gogh ,pour reprendre son cours par le boulevard Diderot . Rien empêcherai d’adopter ce parcours pour le 91 ,vers la Bastille.
    La deuxième proposition ,qui porte sur le détournement de la ligne vers la Gare de Bercy,ne prend pas en compte l’encombrement chronique à certaines heures de la rue de Bercy (rf mon expérience du 87) ;
    Les deux dernières propositions prennent en compte deux préoccupations qui sont indépendantes des conditions de circulation sur le boulevard Diderot .Une meilleure desserte de la gare de Bercy, point qui à lui seule mérite d’être traité.
    Toutefois la liaison directe de cette gare avec Montparnasse est assurée par le métro .Le prolongement du 65 ,permettant la liaison avec les gares du nord et et de l’est me semble plus pertinent. Enfin le renforcement du 91 peut être un sujet digne d’intérêt,mais qui n’a pas à passer par son raccourcissement.

  • Je connais bien le quartier que ma famille habite depuis ... le milieu du XIXè siècle ... et je vois de chez moi la panique causée par les taxis (de plus ils klaxonnent en permanence jour et nuit ... sympa les coups de klaxon tonitruants à 4h du matin sous nos fenêtres !) et la solution la plus facile à mettre en oeuvre serait à mon avis d’inverser la circulation des taxis en les faisant monter vers la Gare de Lyon par la rampe de la rue de Bercy, puis serpenter devant la gare autour de l’esplanade (il faut juste rogner un mur de béton) et arriver à leur station dans le sens inverse du sens actuel. J’ai mesuré (et oui !) sur place et l’on peut ainsi stocker en attente une soixantaine de véhicules ; de plus alors qu’actuellement les taxis sont bloqués pour la sortie (malin : on accélère l’entrée et on ralentit la sortie) il pourraient ainsi soit accéder directement à la rue de Chalon et s’échapper vers la sortie de Paris, soit accéder directement au Bd Diderot.
    Je ne sais pas comment insérer des photos pour illustrer mon propos ...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.