Horaires SNCF 2012 : des évolutions négatives en Ile-de-France

Le cadencement des trains est en principe positif pour les usagers, les horaires étant plus faciles à mémoriser et la desserte plus régulière.
En Ile-de-France, la grande majorité des lignes sont déjà cadencées, notamment les RER, et plus récemment, à l’initiative du STIF, les réseaux Sud-Est, Montparnasse (2009) et Est (2010). Mais à l’échelle nationale, peu de trains le sont vraiment contrairement à la Suisse par exemple. RFF s’est lancé dans un projet de cadencement généralisé qui concerne notamment les TGV. La première étape de ce cadencement a été fixée au 11 décembre 2011 (service annuel 2012), sans en maîtriser tous les impacts. Cette date a été choisie notamment du fait de la mise en service de la LGV Rhin-Rhône. Une partie des TGV inter-secteurs partageant le tronçon Massy-Valenton avec le RER C, la modification des horaires des TGV se répercute sur l’horaire de tous les trains du RER C.

Au début, il était question d’un simple décalage de quelques minutes des RER, à offre constante. Mais par un effet domino, les conséquences s’étendent au nœud de Versailles Porchefontaine, donc aux horaires des lignes N (réseau Montparnasse) et U (La Verrière-La Défense). Et faute notamment de refonte des horaires sur le réseau Saint-Lazare sud, la reprise des grilles horaires conduit à des allongements de temps de parcours sans arrêt supplémentaire. Plus précisément, les conséquences seraient les suivantes :
- sur le RER C branche ouest entre Paris et Saint Quentin en Yvelines : + 5 minutes
- sur le réseau Montparnasse : + 5 minutes entre Rambouillet et Paris et + 3 minutes entre Dreux et Paris
- Sur la ligne la Verrière-la Défense : + 6 minutes sur un temps de parcours actuel d’environ 40 minutes.
Aucun engagement en termes d’offre ou de meilleure régularité n’est proposé en contrepartie. La SNCF pense cependant que des gains de régularité seront probables sur Paris-Dreux, où les horaires actuels, issus du cadencement de 2009, sont jugés intenables...

A noter que des effets négatifs ont été identifiés sur les autres branches du RER C : voir le site du comité CIRCULE.

Il faut également souligner les problèmes que cela entrainent pour les usagers de Versailles qui utilisent les TER de la ligne Paris-Chartres qui perdent des arrêts : Voir le blog dédié

Ces horaires 2012 ont aussi des effets négatifs dans les secteurs suivants :

- ponctuellement dans certaines gares du Val-d’Oise sur la ligne H (ex : L’isle-adam) et sur les TER Picardie.
- ponctuellement dans certaines gares du sud Seine-et-Marne sur la ligne R.

Le plus sage aurait été de reporter en 2013 ce cadencement, en réétudiant les horaires des secteurs où des augmentations de temps de parcours inacceptables sont prévues. Le STIF, ainsi que d’autres régions pour leurs TER, sont opposés au projet de cadencement 2012. Mais RFF le considère comme inéluctable et la ministre en charge de l’Ecologie et des Transports a arbitré en faveur de son maintien pour l’essentiel.

L’AUT demande que, au plus tard en décembre 2012, les principaux effets négatifs de ces horaires 2012 soient corrigés.

Faites nous part ci-dessous de vos réactions sur ce changement d’horaire.

dimanche 11 décembre 2011

Messages

  • Je tiens à préciser que le DUFY de 17h18 à Choisy le Roi est devenu court (4 caisses), une abberation puisque c’est la période de pointe. Ce train était déjà bien chargé quand il était long, mais alors là, c’est la bétaillère ! (pour info les DUFY suivant sont longs)

  • Sur la ligne H, dont je suis usager, la mise en place du service annuel 2012 se traduit par l’augmentation de 5 minutes du temps de parcours en service de pointe, pour les trains de l’axe Paris-Valmondois, du fait de l’ajout d’un arrêt supplémentaire à Epinay-Villetaneuse (et à St Denis pour les missions terminus à St Leu la Forêt).

    La SNCF n’a pas corrigé le gros défaut de la grille horaire de la ligne H qui est l’insuffisance de la desserte des gares situées au-delà de St Leu la Forêt du fait de la limitation à cette gare de la moitié des trains circulant sur l’axe Paris-Valmondois en heure de pointe.

    Pour ma part, je demande qu’il y ait une véritable concertation entre le STIF, la SNCF, et les usagers, pour que la ligne H bénéficie d’une grille horaire en adéquation avec les besoins de ses usagers.

  • Les nouveaux horaires du train La Défense - La Verrière semblent avoir eu des effets encore plus négatifs sur la ligne Saint Lazare- Versailles RD, Saint Cloud et Saint Nom la Bretèche. Pas un jour sans qu’un train ne soit supprimé à l’heure de pointe, créant des conditions très difficiles pour tous les passagers. Vendredi 13 par exemple, c’était au tour du train de 8h40 de Sèvres Ville d’Avray d’être supprimé. Impossible de monter dans le train de 8h55 et difficile de monter dans celui de 9h10. Sans parler de "difficultés de circulation" et autre phrases type de la SNCF pendant le reste de la journée avec des retards, des suppressions ponctuelles de trains etc.. Cette ligne est devenue totalement imprévisible.

  • Comme l’a évoqué un autre utilisateur, la ligne Versailles Rive Droite-Saint Lazare devient complètement erratique. Deux fois déjà cette semaine suppression d’un des deux trains de 8H04 et 8H08 (à Viroflay) et il semblerait que le train semi direct qui passait à 8H19 soit définitivement supprimé (alors qu’il apparaît toujours dans les fiches horaires), ce qui rend le suivant 8H23 totalement saturé.
    Quelle est donc la nouvelle politique de cette ligne qui jusqu’à présent ne fonctionnait pas trop mal ?

  • Je prends un DEFI qui quitte Versailles-Chantiers à 7h55 (à l’heure tous les jours) et qui arrive à La Défense avec, en moyenne, 5 minutes de retard (sur un temps de parcours déjà rallongé). Depuis le début du cadencement (6 semaines) le train n’est jamais arrivé à l’heure. C’est un catastrophe !

  • Bonjour,

    Je vis à Brétigny-sur-Orge et emprunte donc le tronçon Etampes-Dourdan=Invalides, Saint-Quentin-en-Yvelines etc.

    Mais quelle cata !!!

    TOUS LES JOURS, surtout le soir en direction de Brétigny, Dourdan et Etampes(???) il y a des trains supprimés : au moins 3 ou 4 en seulement 3h environ, et 1 trains sur 5 supprimé en moyenne !!!!

    Et quand nous avons un train, celui-ci est court, 4 voitures....

    Donc imaginé ceux qui vont aux terminus Dourdan et Etampes qui ont moins de trains (que ceux (comme moi) qui vont entre Juvisy et Brétigny) qui se retrouvent avec leur RER supprimé, on se retrouve écrasés (ce n’est pas du tout exagéré) dans un train court !!!!!!!!

    Et cela dure depuis la mise en place de ces horaires depuis plus d’un mois.

    OK pour ces horaires, pourquoi pas si ils sont nécessaires et inéluctables, qui en théorie impactes très peu sur le trajet ou allonge peu le temps de parcours des voyageurs, mais que la SNCF, RFF et/ou le STIF nous explique pourquoi les retards et suppressions de trains on triplés sur ce tronçon de la ligne C depuis la mise en place de ces horaires ?

    Et pourquoi les trains sont courts en pleine heure de pointe ? Je ne pense pas que cela est un impact sur la circulation des trains...???!!!

    J’AIMERAIS QU’UNE PETITION SOIT MISE EN PLACE AVEC L’AIDE DU COMITE CIRCULE POUR QU’ELLE CENTRALISE UN MAXIMUM DE COMMENTAIRES DE VOYAGEURS AYANT CE PROBLEME SUR LE TRONCON DOURDAN/ETAMPES AFIN D’ENVOYER CETTE PETITION AVEC UNE LETTRE A QUI DE DROIT !

    Merci et bonne journée ;)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.