Une rocade métropolitaine … mais … sans oublier d’améliorer le quotidien !

Communiqué du 4 janvier 2011

Dans le cadre des débats publics en cours sur les projets « Arc Express » et réseau du Grand Paris, l’Association des Usagers des Transports d’Ile-de-France vient de publier son cahier d’acteur commun à ces 2 débats.
L’AUT approuve le principe d’une rocade métro complète, en zone dense ou à fort potentiel de développement, permettant d’améliorer enfin les déplacements de banlieue à banlieue.
Le projet « Arc Express », avec ses stations suffisamment rapprochées et maillées systématiquement avec les radiales traversées, apparaît comme le plus pertinent.
Concernant les tracés, nous retenons les orientations suivantes pour la rocade :
- Dans le Val-de-Marne, favorable au tracé défendu par Orbival.
- Dans l’Est, favorable à la boucle proche par Val-de-Fontenay, Montreuil et Pantin.
- Dans le Nord-ouest, favorable au tracé par Bois-Colombes et Les Grésillons.
- Dans le Sud-ouest, favorable au tracé par Boulogne, Issy, Clamart, Chatillon et Bagneux à réaliser dans la même phase initiale.

En complément, nous nous prononçons :
- pour le prolongement de la ligne 14 jusqu’au Carrefour Pleyel. Ce projet, proche de celui ayant fait l’objet d’une concertation en début d’année, est une première étape urgente pour désaturer la ligne 13. En revanche, le prolongement au Bourget et à Roissy de la ligne 14 ne remporte pas notre adhésion.
- pour le prolongement du métro à Orly, éventuellement par reprise de la branche Villejuif de la ligne 7.
- défavorablement sur la branche Orly / Saclay / Versailles / Rueil du Grand Paris. Ce projet ne répond pas en effet à un besoin actuel et devra être replacé dans une réflexion globale incluant le développement des gares TGV en Ile-de-France.
- pour une 2eme branche Est reliant Champigny à Roissy via Noisy Champs, Chelles et Clichy-Montfermeil. Celle-ci se justifie par le nécessaire rééquilibrage à l’est du développement de la Région Ile-de-France.
Parallèlement, le réseau de transport en commun existant doit absolument être modernisé.
C’est pourquoi nous soutenons le plan de mobilisation initié par la Région Ile-de-France qui prend en compte une bonne partie des besoins, notamment sur les RER.
De surcroît ce plan inclut l’amorce d’un réseau complémentaire de rabattement (tram-train, BHNS, tramway) pour les zones délaissées par la rocade et les zones moins denses de moyenne et grande couronne qui ne doivent pas être oubliées.

Les rocades métro dans les médias :

- Reportage et interview au "12/13" de France 3 IdF le 5 janvier

- L’AUT puis Jean-Paul Huchon sur France Bleue IdF le 6 janvier

- Dépêche Reuters du 6 janvier : Le Grand Paris avance à grand pas sur la voie d’un accord

jeudi 6 janvier 2011

Messages

  • Le M14 doit assurer une desserte locale. Si le coût n’est pas trop important, une station à Pont Cardinet me semble indiquéé, notamment pour éviter une omnibusitation à tout va sur le réseau Transilien.

    Prolonger le M14 jusqu’à Orly, pourquoi pas (le trajet est nettement plus court). Mais alors sous réserve de revoir complètement l’offre tarifaire du métro (la question se pose aussi dans le cadre du futur métro automatique circulaire). En effet, on ne peut quand même pas offrir aux voyageurs aériens occasionnels un trajet en M14 jusqu’à Orly avec un simple ticket de métro ! Ca équivaudrait à une sorte de subvention (injuste pour les voyageurs ordinaires et une concurrence imbattable pour les chauffeurs de taxi). Mais ça suppose un contrôle des billets à l’entrée et à la sortie du métro, sur le modèle de l’Oyster card à Londres.

    Et Pont de Rungis RER C ne mériterait-elle pas une station du M14 elle aussi ? Cette station pourrait d’ailleurs aider à modifier le schéma directeur du RER C. Déjà, la réalisation du tram-train Massy-Evry doit permettre, en 2020, de fusionner le RER C entre Versailles-Chantiers et Massy-Palaiseau avec le RER C entre Massy-Palaiseau et Pont de Rungis... Alors, pour simplifier le schéma du RER C, ne peut-on pas aller encore plus loin en supprimant la branche Pont de Runigs. Les trains circuleraient toujours, mais plutôt que d’aller vers Paris, ils utiliseraient d’autres voies déjà existantes pour aller vers Sucy-Bonneuil (RER A). Dans ce projet ; le coût de la suppression de la branche Pont de Rungis du RER C devrait alors être modeste et les voyageurs conservent une possibilité de rejoindre rapidement Paris grâce à la station du M14 qui serait créée à Pont de Rungis.

    En résumé, au lieu de supprimer une branche au RER C (grâce au tram-train Massy-Evry en 2020), on a l’opportunité d’en supprimer une seconde grâce à ce train Versailles-Sucy-Bonneuil.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.